Voici un accessoire de bondage à ajouter à votre collection de jouets sexuels, les barres d’écartement bdsm aussi appelé barres de soumissions sont conçues pour être attachées aux chevilles et permettent d’écarter les jambes de la soumise, mais aussi parfois les cuisses directement.

lire la suite…

Une barre sm vous permet d’explorer davantage le côté soumission du BDSM en forçant votre partenaire à adopter certaines positions et à restreindre ses mouvements, ce qui rend le sexe beaucoup plus intéressant.

Similaires aux sangles de lit, les barres d’écartements sexe procurent un plaisir différent. Vous vous demandez peut-être pourquoi utiliser une barre de soumission alors qu’il est possible d’utiliser un dispositif de retenue sous le lit ? C’est une question de facilité ! En réalité, changer de position en utilisant une barre d’écartement jambe est super facile. Vous pouvez changer de position sans lâcher vos jambes, alors que les kits pour attacher au lit nécessitent que votre partenaire soumis soit détaché pour changer de position, ce qui peut interrompre le plaisir. De plus, les positions qu’offre une barre d’écartement bdsm sont bien plus nombreuses.

barre ecartement bdsm

Pourquoi utiliser une barre d’écartement BDSM

Je suis sûr que vous voyez déjà le potentiel érotique d’une barre ecartement réglable, la principale raison à l’utilisation d’une barre d’écartement sexe est le frisson psychologique de la soumission complète et totale. Elles procurent une sensation d’esclavage et de vulnérabilité à la personnes qui les portes, le fait d’être attaché et forcé à recevoir du plaisir érotique peut faire grimper certaines personnes aux murs de plaisir. Le fait d’avoir les jambes écartées vous laisse totalement exposé et complètement à la merci de votre amant, ce qui peut être d’un érotisme à faire froid dans le dos, sans compter que cela montre et renforce la confiance de votre partenaire.

Il existe également d’autres raisons moins évidentes d’utiliser une barre sm à première vue comme, à la différence de menottes par exemple, pendant le cunnilingus, le partenaire qui l’exécute n’a pas à s’inquiéter d’avoir la tête écrasée entre les cuisses de la soumise.

Les différentes barre d’écartements sexe

Il existe des barres d’écartement fixe et des barres d’écartement réglable. Si vous êtes débutant et que c’est votre première barre de soumission, alors nous vous recommandons d’en choisir une extensible et ajustable selon vos envies.

Une fois que vous commencez à entrer plus en profondeur dans l’univers du bdsm, vous pouvez commencer à voir des barres d’écartement bdsm utilisées de manière plus créative, comme entre un collier et un poignet, entre un poignet et une cheville ou encore entre un harnais bdsm et la une attache de la barre. Il existe même des barres d’écartement courtes, pour écarter les cuisses.

Une barre bdsm d’écartement modulaire (avec plusieurs points d’attache) vous propulse à la limite de votre imagination et de votre excitation. Quelle est la position que vous souhaitez obtenir et comment une barre d’écartement réglable peut-elle contribuer à renforcer les sentiments de bondage tout en réalisant cette position sexuelle ?

barre soumission

Les meilleurs positions pour se servir d’une barre de soumission

Vous avez peut-être hâte de commencer à utiliser votre barre d’écartement bdsm, mais vous ne savez pas comment en tirer le meilleur parti ou l’associer aux autres accessoires de votre kit bdsm ? Voici quelques-unes des meilleures positions réalisables avec celle-ci

Le Stand and Delivers :

La soumise/soumis a les jambes attachées à la barre bdsm et se penche en avant sur une table, un canapé ou un support de même hauteur dans le but de se soutenir. La barre maintient les jambes écartées pour un accès facile par derrière pour le partenaire.

La levrette :

Cette position est optimale lorsque le porteur garde ses genoux sous son corps, de sorte que ses chevilles soient près de ses fesses. Cela permet de garder la barre de sexe hors de portée de l’autre personne pendant le jeu d’entrée par l’arrière. Pour obtenir un effet de restriction plus extrême, utilisez une barre d’écartement bdsm avec des attaches pour poignets et chevilles.

Missionnaire jambes en l’air :

Allongé sur le dos, le porteur lève les jambes en l’air. Le partenaire pénétrant peut s’accrocher à la barre de soumission pour soutenir les jambes de la soumise dans cette position. Un coussin sous les fesses peut rendre cette pose encore plus confortable et augmenter le plaisir.

Trône :

Le porteur est assis sur une chaise ou un canapé, les pieds sur le sol et la barre d’écartement réglable séparant les jambes au niveau des chevilles. C’est une position idéale pour le plaisir oral de l’écartement des jambes.

La barre bdsm derrière les épaules :

Les barres d’écartement bdsm ne sont pas seulement utilisées pour les chevilles, en fait, elles peuvent aussi être très efficaces pour les poignets. Passez la barre d’écartement réglable derrière le dos de la personne, demandez-lui de placer ses poignets près de ses épaules et attachez les menottes aux poignets. Les mains seront ainsi maintenues par les épaules et la personne attachée ne pourra pas baisser les mains.
Cette position rend votre soumise très vulnérable, surtout si elle a une forte poitrine. Si la personne veut soulager la tension de la barre d’écartement sexe qui s’appuie sur son dos elle peut pousser sa poitrine vers l’avant. Cette position interdit presque tout mouvement.

Comme pour tous les types de bondage comme par exemple ceux avec des cordes pour shibari, les règles de sécurité de base s’appliquent. Assurez-vous de savoir comment sortir facilement votre partenaire de la barre d’écartement sexe en cas d’urgence. Une crise de panique, une difficulté à respirer ou de simples crampes aux jambes sont autant de raisons pour lesquelles vous voulez que votre partenaire se libère rapidement de ses restrictions.

barre bdsm

Introduire une barre d’écartement bdsm dans la chambre à coucher

Introduire une barre d’écartement bdsm dans la chambre à coucher peut être décourageant si vous n’avez jamais abordé le sujet auparavant, mais ce n’est pas impossible. Que vous obteniez un « oui », un « peut-être » ou un « non » absolu de la part de votre partenaire dépend en grande partie de votre façon de vous exprimer, ainsi que de son intérêt à essayer le jouet que vous lui proposez (évidemment).

Quelle que soit la façon dont vous vous exprimez, vous devez toujours garder à l’esprit que ce qui vous excite avec une barre sm peut en fait être totalement inacceptable pour votre partenaire, et vous devez respecter cela. Lorsque quelqu’un ne veut pas essayer quelque chose de nouveau dans la chambre à coucher, son refus vient souvent d’un sentiment de peur ou d’un manque de connaissances. Vous pouvez tenter de proposer l’utilisation d’accessoires similaire comme par exemple une balançoire sexuelle qui peut paraitre plus amusant et moins extrême à première vue.

Abordez le sujet comme une suggestion ou une invitation plutôt qu’une demande, vous montrez clairement que l’idée est sujette à discussion et que vous accordez de l’importance à l’opinion de votre partenaire. Vous pouvez aussi proposer de regarder ensemble Cinquante nuances plus sombres et voir comment votre partenaire réagit à la scène de la barre d’écartement bdsm (la scène est assez extrême). Cela pourrait piquer la curiosité sexuelle de votre partenaire et vous donner quelques idées pour le cas où vous auriez le feu vert pour l’essayer vous-même.

12 résultats affichés

Sort by

Rechercher des produits

Back to Top
Le produit a été ajouté à votre panier